CHAVOUOT : Que fait-on à Chavouot?

On a coutume de se couper les cheveux la veille de Chavouot, qui tombe cette année le Mercredi 19 Mai 2010 et le Jeudi 20 Mai 2010.

Il convient de préparer un nombre suffisant de bougies pour les deux jours de fête ainsi qu’une bougie de vingt-quatre heures.

Mardi soir 18 Mai 2010, les femmes allumeront les deux bougies de la fête, en récitant les bénédictions :

1. «Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Achère Kidéchanou Bémitsvotav Vetsivanou Lehadlik Nèr Chèl Yom Tov» - («Béni sois-Tu Eternel, Roi du monde, qui nous as sanctifiés par Ses commandements et nous as ordonné d’allumer les bougies du jour de fête» 

2. «Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Chéhé’héyanou Vekiyemanou Vehigianou Lizmane Hazé») - («Béni sois-Tu Eternel, Roi du monde, qui nous as fait vivre, exister et qui nous as fait parvenir à ce moment»).

Mercredi soir 19 Mai 2010, elles allumeront les bougies de la fête à partir d’une flamme allumée avant dimanche soir - avec les mêmes bénédictions.

La fête se termine Jeudi soir 20 Mai 2010. Il est de coutume d’étudier toute la première nuit de Chavouot. Tous, hommes, femmes et enfants, même les nourrissons, se rendront à la synagogue Mercredi 19 Mai 2010 pour écouter la lecture des Dix Commandements. On marque ainsi l’unité du peuple juif autour de la Torah, et on renouvelle l’engagement d’observer ses préceptes.

On a l’habitude de prendre un repas lacté avant le vrai repas de viande Mercredi Midi. Jeudi 20 Mai 2010, on récite, pendant l’office du matin, la prière de Yizkor en souvenir des disparus : on donnera de l’argent à la Tsedaka pour leur mérite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site