L'intellect seulement réservé au service de D-ieu

Beaucoup de personnes s'interrogent sur la difficulté à gagner sa vie de la manière qui convient.

Il est clair qu'il ne faut pas s’en affecter. On connait l’explication que l’on donne du verset : “ Et, l’Eternel ton D.ieu te bénira en tout ce que tu feras ”. Il faut donc “ faire ” (une action concrète), afin que la subsistance prenne une apparence naturelle (qu’elle semble être la conséquence de cette action) et que les créatures ne marquent pas leur étonnement, pensant qu’il s’agit d’un miracle.

En tout état de cause, il ne faut pas se faire du soucis, ce qu’à D.ieu ne plaise, ni investir en cela sa pensée et sa réflexion. Le verset dit bien que “si tu manges par l’effort de tes mains (et, uniquement des mains, sans investissement plus profond), tu seras heureux et cela sera bien pour toi”. L’effort de la tête et du cerveau, en revanche, ne sera pas investi dans ce domaine.

On consultera également le Tanya, au début du chapitre 41, selon lequel les Tefillin permettent également de ne pas utiliser les forces de son intellect autrement que pour D.ieu. Or, “ toute la Torah a été comparée aux Tefillin ” et, de fait, telle est bien la finalité de la Torah, dans son ensemble.

Puisse D.ieu faire que soit mis en pratique l’enseignement de l’Admour Hazaken, selon lequel D.ieu accorde des biens matériels aux Juifs afin que ceux-ci en fassent de la spiritualité. ...

Tirée d'une lettre du Rabbi

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site