La pertinence de Rabbi Akiva

Par la grâce de D.ieu,
le, 30 Chevat (1),
Brooklyn, New-York

Je vous salue et vous bénis,

… On connait le récit de nos Sages, au chapitre 6 des Avot de Rabbi Nathan, selon lequel Rabbi Akiva commença son étude de la Torah à l’âge de quarante ans.

Il prit cette orientation nouvelle en observant de l’eau, qui s’écoulait, goutte à goutte, sur une pierre et qui parvint à la perforer, ainsi qu’il est dit : “ Les pierres se liquéfièrent comme de l’eau ”.

Au final, il fut le maître de tout Israël, forma des milliers, des dizaines de milliers de disciples. Et, nos Sages disent, dans le traité Sanhédrin 86a, que chaque Michna, chaque Tossefta dont l’auteur n’est pas précisé reprend l’avis de Rabbi Akiva.

Certes, qui pourrait se comparer à Rabbi Akiva ?

Pour autant, notre Torah, la Loi Orale et la Loi Ecrite, ne sont pas un recueil d’histoires, ce qu’à D.ieu ne plaise. La Torah délivre un enseignement pour la vie de chaque Juif.

Tous sont tenus de l’étudier et, de ce récit, on peut déduire que même une étude comparable à une goutte d’eau coulant sur une pierre et n’y laissant absolument aucune trace, à nos yeux de chair, permet, néanmoins, de connaître la plus haute élévation, pourvu que l’on ait une forte volonté, de l’ardeur, de la constance et que l’on reste indifférent aux avances du mauvais penchant. ...

Avec ma bénédiction,

M. Schneerson


(Adapté d'un extrait de la lettre N° 5173)

(1) de l'année 5717

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site