La profanation du nom d'Hachem

A cause de nos nombreuses fautes, les mensonges et les tromperies dans les affaires se sont multipliés chez certains, et c’est devenu pour eux comme permis de mentir en affaires. Ils disent: «Je l’ai acheté pour tant, et on m’en a donné tant», et parfois ils le jurent aussi. (Or même un serment dans une langue profane est comme le serment dont parle la Torah.)

Ils croient que tout cela fait partie de l’énergie et de la science du gain, et disent qu’à notre époque, celui qui ne fait pas cela n’a pas de pain à manger. Au point qu’à cause de nos nombreuses fautes nous sommes devenus une honte pour nos voisins, qui disent: « on sait bien que les juifs trompent et mentent, et qu’il n’y a rien de vrai chez eux ».

Malheur à nous de cette profanation du Nom de Hachem qu’ils provoquent! A cause de l’interdiction de tromper, la roue de la pauvreté revient dans le monde. Il n’arrive presque pas à notre époque qu’un riche conserve sa richesse pendant toute sa vie, mais seulement la moitié de ses jours, ou le tiers, ou parfois quelques années seulement, ce qui n’était pas le cas dans les générations qui nous ont précédés, ou la richesse était donnée pour de longues années.

C’est uniquement cette raison-là qui en est la cause. Comme on le sait, les bnei Israël sont responsables les uns des autres.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×