L'obligation à la femme de se couvrir la tête

Une femme est tenue de couvrir son corps pour ne pas provoquer de pensées interdites chez l’homme qui la regarderait. Les cheveux ne provoquent pas les pensées interdites aussi puissamment que le corps de la femme, c’est pourquoi tant qu’elle n’est pas mariée elle a le droit de les avoir dévoilés.

Néanmoins, une fois qu’elle est mariée, vu que la relation avec elle est beaucoup plus grave, l’adultère étant sanctionnée par mitat beth din, la Thora a enseigné que la femme mariée devait les couvrir, comme l’explique le chout Rabbi Ezriel Hildesheimer, tome 1, Ora’h ‘Haïm, chap. 8, l’eau a un goût de douceur, or vu que la relation avec une femme mariée est beaucoup plus grave qu’avec une femme non mariée, elle a un plus grand pouvoir d’attirance, dans cette mesure elle doit davantage se protéger du regard des hommes. Dans cette mesure, la Thora l’oblige à couvrir ses cheveux.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×