Les conseils de la semaine : Beaalotekha

Ne négligez pas les petites mitsvots ou bonnes actions !

En effet, étant petite fille, Myriam avait veillé sur le berceau de son frère Moché, une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que la fille de Pharaon vienne le sauver. En retour de cette bonne action, Hachem fit attendre le peuple juif (composé alors de plus de deux millions d’âmes) pendant sept jours lorsque Myriam fut frappée de tsaraat (lèpre).

Comportons-nous avec humilité !

Notre paracha met l’accent sur l’extrême humilité de Moché, le plus grand prophète de tous les temps. Cette humilité lui permettait d’avoir de la patience pour son peuple. Pour être humble, prenons conscience de la grandeur d’Hachem.

Attention au lachon-hara, ou médisance !

La médisance a des effets dévastateurs et destructeurs.

Réfléchissons avant de parler !

On se gardera aussi, de ne jamais prononcer de mal contre soi-même.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site