Les conseils de la semaine : Paracha Nasso

Aucune situation n’est désespérée !

En effet, la mitsva de téchouva, retour, existe. Elle se déroule en trois étapes qui sont 1) le regret de la mauvaise conduite, 2) la confession verbale, 3) ainsi que la décision de ne pas récidiver. Une téchouva sincère est toujours acceptée. Elle nous permet de repartir d’un meilleur pied.

Conduisons-nous avec kédoucha et tsniout !

Il est vrai que notre société est à l’antipode de ce phénomène, encourageant ce qui attire le plus les regards, et ce qui est le plus ostentatoire. A l’inverse, la tsniout conduit à se garder d’attirer les regards sur sa personne ou sur ses actions, si ce n’est dans un but que la Tora approuve.

Soyez attentifs et pleins de crainte lors de la birkat cohanim !

La birkat cohanim comprend une multitude de bénédictions. C’est en ce moment de bienveillance et de miséricorde céleste que les sphères supérieures et inférieures reçoivent une pluie de bénédictions. Ainsi, à travers la birkat cohanim, les enfants d’Israël jouissent des bérakhot de manière tout à fait inconditionnelle, quelque soit leur degré en Tora et mitsvot. Il est conseillé à une personne ayant fait un mauvais rêve de venir écouter cette bérakha en suppliant Hachem d’accomplir ses rêves d’une manière favorable.

Sourions à notre prochain ! 

Ayons de bons rapports avec tous, en particulier avec nos proches !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×