Paracha Balak : Les conseils de la semaine

Méfiez vous de l’oisiveté !

Plutôt que d’employer leur temps libre à l’étude de la Tora, certains enfants d’Israël décidèrent de le consacrer à des futilités, et de se rendre à la foire, qui s était établie en dehors du camp. Ce léger écart, fut la cause d un grave péché d’immoralité. C’est par un léger écart que commence un grave péché dont la gravité augmente graduellement.

Prenez conscience du pouvoir de la prière !

Le secret de la puissance du peuple d Israël est dû au pouvoir de sa parole, de sa prière. C est pour cette raison que Balak fit appel à Bilam, dont la puissance verbale égalait celle de Moché (mais par la force d’impureté).

Même en vacances, ne vous relâchez pas dans la Tora et les mitsvot !

En effet, la pratique de la Tora et des mitsvot exerce une influence bénéfique sur la personne, même si l’observance n est qu’extérieure, et que ses motifs ne sont pas entièrement purs. A la fin, ces actes seront accomplis, lechem chamaim, c’est à dire de façon tout à fait désintéressée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site