Paracha Tsav : Les conseils de la semaine

N’oubliez pas d’aller écouter le discours du rabbin de votre communauté. Vous serez alors fins prêts pour Pessah ! Par ailleurs, la fête de pessah approche, fête où le monde est jugé, en ce qui concerne la récolte.

Pour bénéficier de la bénédiction du ciel, n’oubliez pas de donner la dîme, c'est-à-dire le dixième de vos revenus aux démunis. Ça tombe bien !!! C’est le moment, en Nissan de fournir aux pauvres les denrées nécessaires pour la fête, ou l’équivalent en argent. Ceci est appelé « kimha dépisha ».

Tendre la main au pauvre n’est pas considéré comme une perte. C’est le meilleur investissement qu’un homme puisse faire pour lui-même, et le seul dont il retire un bénéfice indiscutable. Un juif devrait en être conscient et investir au minimum un dixième de ses revenus à la tsédaka.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site