De la responsabilité de celui qui commet une faute

undefined

a. L’homme doit se garder de la médisance ; dès qu’il s’y livre, les deux anges qui l’accompagnent s’éloignent de lui et sont en deuil jusqu’à ce qu’il se repente.

b. Lorsqu’un homme commet une faute, la Tora l’inscrit sur son visage. Voyant sur lui la marque du péché, toutes les armées célestes le maudissent et s’éloignent de lui, car un vent d’impureté réside sur lui. Cette marque ne peut être effacée que par les larmes.

c. Il doit se dire aussi que, par son péché, il a peut-être fait pencher la balance du mauvais côté pour le monde entier.

d. Les effets négatifs des fautes ont été résumées ainsi par Rabbi Chim’one bar Yohaï: « Celui qui transgresse les commandements de la Tora abîme aussi bien les mondes supérieurs que les mondes inférieurs » !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site