L'humilité

Parlons maintenant de l’humilité, le Hovot halevavot dit à son sujet que : « celui sui l’obtient n’est pas loin de la réussite ».

Introduction :

· Elle fait partie des bonnes midoths (qualités humaines), et correspond à l’inverse de l’orgueil.

· Arriver à l’obtenir est une mitsvah, dont la grandeur est proportionnelle au niveau d’humilité.

· Une petite mitsvah avec humilité a plus d’impact qu’une grande avec orgueil.

Comme le disent nos sages (ménahot110 ;a) « Qu’il en fasse plus ou moins, pourvu qu’il soit sincère ».

Au sujet de l’orgueil, il est dit (proverbes ;16,5) « C’est une abomination aux yeux de D-ieu » c’est pour cela que même s’il supplie, D-ieu ne l’écoute pas, comme il est dit (Isaïe ,1,16) « Même si vous multipliez vos prières je n’écouterai pas ! ». Même s’il fait des mitsvots : « On les lui jette au visage » c’est à dire qu’on ne les accepte pas vu qu’elle sont polluées par son arrogance.

On retrouvera l’inverse en parlant de l’humilité (proverbes,3,34) « Il donnera sa grâce aux humbles » S’il a trouvé grâce aux yeux de D-ieu, il est certain que :

1. Sa prière est écouté.

2. Ses mitsvoths sont acceptées.

3. D-ieu « apprécie » son service.

Conclusion : La Anava (l'humilité) fait partie des bonnes midoths, c’est une mitsvah et un moyen d’avancer dans la vie, elle est autant une solution que la Gahava (l'orgueil) est un problème.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site