L'orgueil

Pour ce qui concerne notre comportement, la Thora nous préconise de : "Marcher dans les voies de D-ieu".

Le Talmud explique qu'il s'agit de la mitsvah d'imiter son comportement ,"de même qu'il est miséricordieux, toi aussi soit miséricordieux...." Tout cela de façon générale.

Pour l'orgueil, la Thora précise à quel point elle est mauvaise, et qualifie même l'orgueilleux "d'abomination" comme il est dit :"tout orgueilleux est une abomination aux yeux de D-ieu"(proverbes 17.5).

Dans Devarim, la Thora explique ce qui se cache derrière l'orgueil : l'oubli de son créateur "Prends garde à ne point oublier l'éternel qui t'a sorti d'Egypte".

Il est donc interdit d'oublier D-ieu, c'est pourtant ce qui se passe lorsqu'on laisse l'orgueil s'installer en nous "Lorsque ton troupeau augmentera etc... ton coeur s'enorgueillira,et tu te dira c'est à ma force et à ma mains que je dois cette réussite...etc..."

La Thora interdit au roi de s'enorgueillir. Si même le roi ne peut s'enorgueillir que dire de gens simple comme nous?

1. Le but de la Thora, c'est d'acquérir le crainte du ciel. Oublier D-ieu, c'est donc passer à côté du but.

2. L'orgueilleux par définition ne pense qu'à lui et oublie les autres, D-ieu en particulier.

3. Si la crainte du ciel et l'orgueil sont des contraires, en travaillant la crainte du ciel on s'éloigne de l'orgueil; et en s'éloignant de l'orgueil on augmente nos chance de se rapprocher de D-ieu.

Un orgueilleux ne voit que sa personne, il ne s’occupe pas des autres. Une personne humble considère aussi les autres qui l’entourent, et se dévoue pour le bien de Tous. Laisser l'orgueil s'emparer de nous, c'est la garantie de compliquer sa vie.

Les conséquences de ce poison sont nombreuses, mais étudions quelques unes :

- La course aux honneurs

Un orgueilleux est dépendant du regard des autres, il va donc lutter sans arrêt pour se retrouver sur le devant de la scène. Travailler pour vivre c'est possible, travailler pour se montrer c'est tâche impossible. Il y aura toujours quelque chose de manquant, quelque chose qu'une autre personne que nous détiendra. Savoir qu'il existe des honneurs qui nous échappent nous empêche de profiter des honneurs déjà acquis. C'est comme le matériel, à force de vouloir ce qu'on n'a pas, on finit par ne pas vouloir ce qu'on a. Comme il est triste de travailler que pour son honneur, plutôt que par passion.

- La course aux plaisirs

Un autre problème, et pas des moindres : la soif inextinguible de l'orgueilleux. Il est persuadé que tout lui revient, il veut tout ; et dans ce genre d'entreprise, seule compte la fin, peu importe les moyens. On peut mentir, voler, trahir, seul importe notre plaisir, puisqu'à nos yeux il est légitime.

Efforts, mensonge, jalousie et déception, voilà ce qui attend l'homme qui laisse son orgueil s'emparer de sa personne.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×