Notre mission sur Terre

La mission de tout être humain sur terre est de se réaliser. Que signifie se réaliser ? Nous avons un potentiel d’être, nous devons le réaliser, c'est-à-dire devenir un être réel. Qu’est-ce qu’un être réel ? La seule chose qui est vraiment réelle, qui reste après que tout aura disparu, c’est D., donc dans la mesure où durant notre vie nous allons utiliser chaque seconde, chaque énergie que nous avons pour réaliser une volonté de D., nous nous réalisons par cela, et nous réalisons en nous une réalité qui restera pour l’éternité, une réalité Divine, à un point tel que le Talmud, traité Baba Batra, page 75b, dit qu’à la fin des temps, les tsadikim seront appelés par le nom de D. (c'est-à-dire qu’on les appelera par exemple Elohim ou bien par le nom ineffable).

Un tsadik est une personne qui va entièrement se réaliser dans la volonté divine, et par cela devient une réalité Divine à un point tel qu’on pourra l’appeler par le nom de D. !

Au niveau plus pragmatique, que devons-nous faire ? Nous devons tout faire dans notre vie pour arriver à faire le Choul’han Aroukh, les lois de la Torah, ainsi qu’acquérir les midot (les qualités d’âme) que prône la Torah, c'est-à-dire ne jamais s’énerver, ne pas être jaloux, ne pas être orgueilleux, être humble, aimer son prochain, ne pas le haïr, ne pas se venger, etc., un programme très chargé, et tous les aléas de la vie sont des épreuves que D. nous envoie pour arriver justement à corriger ces mauvais traits de caractère que nous avons.

Chaque fois qu’il nous arrive une chose dans la vie qui nous provoque une douleur, une souffrance, ce sont des envoyés de D. qui sont là pour nous montrer où est la bonne voie, quand on est sur la bonne voie, automatiquement cette douleur disparaît.

Quand une personne suivra ce mode d’emploi que je viens d’écrire, D. l’utilisera aussi après pour Ses propres missions dont Il a besoin, une personne pourra se réaliser en ‘hessed, l’autre en étude de Torah, la troisième en prière, la quatrième en tsniout, la cinquième dans le conseil, la septième dans l’action de faire téchouva aux gens, la huitième dans la joie qu’elle procurera aux gens qui sont autour d’elle, etc.

Mais comme dans le métier de médecin par exemple, avant que quelqu’un ne fasse une spécialisation dans une certaine branche, il doit d’abord aller à l’école primaire, apprendre à écrire et à lire, ensuite faire les études secondaires, passer le bac, faire les études de médecine qui sont communes à tous les médecins, et seulement à la fin une spécialisation.

De même dans la vie, on doit d’abord devenir un bon juif qui sait pratiquer la Torah à un niveau relativement bon, qui s’est déjà corrigé relativement bien au niveau de ses mauvaises midotes, et là déjà D. l’utilisera pour réaliser sa mission spécifique pour laquelle il est venu sur terre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site