Qui est digne d’avoir part au monde futur ?

undefined

 

A quoi bon pour l’homme de jouir de ce monde alors qu’il est appelé à le quitter, à passer de vie à trépas, de la lumière à l’obscurité, d’un sommeil paisible à un sommeil amer, d’une douce lumière au ver et à la vermine, de mets succulents au goût de la poussière… !

Combien de riches ont quitté ce monde tout déçus ! Combien de sages ont été perdus par leur sagesse, combien de forts par leur force ! Combien de parents n’ont retiré aucune joie de leurs enfants ! Combien d’hommes beaux ont été perdus par leur beauté ! Combien de personnes âgées n’ont pas reçu le respect qui leur était dû. Combien de jeunes gens sont morts prématurément sous le dais nuptial !

Quel profit retire-t-on d’un aliment qui entraîne de nombreux châtiments, d’une joie qui cause de grands tourments, d’un vêtement qui apporte de nombreux ennuis, de pensées qui engendrent de nombreux maux, d’un sommeil qui amène à une mort violente, d’un péché qui annule beaucoup de mérites et de plaintes qui suppriment de nombreux moyens de subsistance ?

Qui est digne du monde futur ? Seul celui qui s’éloigne des transgressions, des pensées impures, de l’esprit de dérision, de la médisance, de ce qui est laid. et de tout ce qui s’y apparente ; qui accomplit vraiment les commandements de la Tora, prie avec ferveur, avoue ses fautes au Saint béni soit-Il et se repent.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site