L’Eternel décide de se porter au secours d’Israël

undefined

 

Introduction : Le prophète Yécha’ya continue à parler des temps messianiques.

11. Que le désert et ses villes – où vivent les nomades – élèvent la voix en un chant puissant, ainsi que les bourgades où demeure la peuplade Kédar ; que les habitants des rochers – les morts ressuscités – chantent la louange de l’Eternel, qu’ils poussent des cris de joie du sommet des montagnes.

12. Qu’ils rendent hommage à l’Eternel, qu’ils proclament Sa gloire dans les îles.

13. L’Eternel s’avance comme un héros pour apporter la Délivrance à Israël ; comme un guerrier, Il réveille Son ardeur pour le venger, Il fait éclater Sa voix, Il pousse le cri de guerre, Il déploie Sa puissance contre Ses ennemis.

14. Depuis trop longtemps Je reste muet face aux souffrances que les nations infligent à Mon peuple, Je garde le silence, Je Me contiens et ne laisse pas éclater Ma colère, mais maintenant Je vais crier comme une femme qui enfante et tout détruire d’un souffle.

Commentaire sur le verset 42 : L’Ecriture compare ici la Délivrance d’Israël à un accouchement. L’exil qui la précède est donc la lente gestation permettant à Israël d’arriver à maturation.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site