Quand l’Eternel promet son soutien au Machia’h

undefined

 

Introduction : Dans ce passage, Yécha’ya (Isaïe) évoque les temps messianiques.

5. Ainsi parle le Tout-puissant, l’Eternel qui a créé les cieux et les a déployés à la manière d’une tente, qui a étalé la terre avec ses productions, qui donne une âme aux hommes qui l’habitent, et un souffle vital à ceux qui la foulent, c'est-à-dire à tous les autres êtres vivants :

6. Moi, l’Eternel, Je t’ai appelé toi, le Machia’h, en toute justice, et Je te tiens par la main pour t’aider à réussir dans toutes tes entreprises ; Je te protège et te façonne, je te donne la force de faire comprendre à Mon peuple qu’il doit être fidèle à Mon alliance et être une lumière pour les nations,

7. Je te donne la force de dessiller les yeux frappés de cécité, afin que tous Me reconnaissent pour D.ieu, de tirer le captif – Israël – de la prison babylonienne dans laquelle il est enfermé et de tirer du cachot ceux qui vivent dans les ténèbres.

8. Je suis l’Eternel, c’est Mon nom ! Il m’appartient en propre, au contraire des noms des idoles qui ne leur sont pas spécifiques. Je ne cède Ma majesté à aucune autre idole – autrement dit, Je décide désormais de juger avec rigueur les peuples païens qui servent les divinités étrangères au lieu de Me reconnaître – ni ne cède Ma louange à des idoles sculptées.

9. Les anciennes prophéties prévoyant que San’hériv (Sennachérib), le fameux roi assyrien, ne parviendrait pas à conquérir le royaume de Juda, à l’époque du roi ‘Hizkiya, voilà, elles se sont accomplies, et les nouvelles concernant la Délivrance finale, Je les annonce ; avant même qu’elles ne germent et commencent à se réaliser, Je vous les fais connaître.

10. Chantez à l’Eternel un chant nouveau ! Que Sa louange se fasse entendre jusqu’à l’extrémité de la terre ! Voyageurs de la mer, êtres qui la peuplez, îles avec vos habitants, vous tous, vous entonnerez Sa louange ! Car vous reconnaîtrez le Créateur.

Commentaires sur les versets 42.5, 42.9 et 42.10 extraits du Malbim:

a. L’univers est constitué de deux éléments opposés, « les cieux » qui représentent la spiritualité, et la « terre » symbole de la matérialité. Afin d’être reconnu comme l’unique Créateur, D.ieu a formé une créature duelle, comprenant une partie matérielle et spirituelle, le corps et l’âme.

b. « Les anciennes prophéties » s’étant accomplies, le prophète n’a plus besoin de les authentifier en commençant à réaliser les « nouvelles ». « Avant même qu’elles ne germent, Je vous les fait connaître » et vous pouvez être assurés qu’elles se réaliseront, comme les anciennes.

c. Contrairement aux miracles annoncés par les « anciennes prophéties », qui s’étaient produits en Egypte et en Erets-Israël, au milieu des terres habitées, et qui furent connus plus tard dans le monde entier, ceux de la Délivrance finale se manifesteront d’abord à « l’extrémité de la terre », dans les déserts et dans les îles, et leur écho retentira ensuite au centre de la terre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×