Paracha Balak : Résumé

Les points principaux :

- Balak envoie des messagers à Bilaam

- L’étrange voyage de Bilaam, l’incident de l’ânesse

- Bilaam est reçu par Balak, et lui demande d’ériger des autels

- La première bénédiction de Bilaam, concernant l’origine et la réussite du peuple d’Israël

- La deuxième prophétie de Bilaam : la grandeur du peuple d’Israël le protège des malédictions

- La troisième prophétie de Bilaam sur la défaite des ennemis d’Israël

- La quatrième et dernière bénédiction de Bilaam, concernant l’époque du Machiah

- Bilaam tend un piège aux enfants d’Israël, à Chittim, les incitant à l’immoralité. Le peuple faute, et est frappé d'une épidémie

- L'épisode de débauche de Zimri, prince de Chimon avec la princesse de Moav, Kozbi. Pinhas défend l’honneur d'Hachem en les tuant à la vue de tous.

La parachat Balak traite des rapports entre Moav et les Bnei Israël. Moav a appelé Bilam, et la paracha rapporte ses paroles. A la fin, elle traite du fait que les Bnei Israël se sont rapprochés des filles de Moav. Moav craignait ce qu’Israël avait fait au Emori, ce qui l’a poussé à appeler Bilaam par l’intermédiaire de Balak qui lui a envoyé deux délégations, avec l’accord de Hachem, bien qu’il lui ait envoyé un ange pour lui faire obstacle. Malgré la demande de Balak de maudire Israël, Hachem l’a empêché, et cela ne lui a servi à rien de choisir trois endroits. Là, Bilam a béni Israël et a vu ce qu’il ferait aux nations à la fin des temps. Ensuite, il est question du campement d’Israël à Chittim et de la promiscuité du peuple avec les filles de Moav, qui ont entraîné les bnei Israël à s’attacher à Ba’al Peor. A la suite de cela est venue une épidémie qui s’est arrêtée après la mort de vingt-quatre mille personnes, grâce au zèle de Pin’has qui a tué un homme d’Israël et une femme de Midian.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site