Paracha Beaalotekha : Résumé

Les points principaux :

- La mitsva d’allumer la ménora

- Les léviims sont initiés au service

- Pessah chéni

- Les deux trompettes d’argent de Moché

- Ytro quitte le camp du désert

- La faute de ceux qui se plaignirent en désirant de la viande, ainsi que leur châtiment lors de la chute des cailles

- De nouveaux zékénim (anciens) sont choisis. Parmi eux, Eldad et Médad reçoivent leur prophétie directement d’Hachem

- Le lachon hara (médisance) de Myriam et Aharon envers Moché, ainsi que la colère d’Hachem contre eux

La parachat Beha’alotkha commence par la suite de la préparation au culte dans le Sanctuaire et le début des voyages du peuple avec ses camps et ses drapeaux autour du Sanctuaire.

De même qu’après la fin de l’ordre de la construction dans la parachat Terouma l’ordre est donné de l’huile pour les lampes dans la parachat Tetsavé, de même après l’onction du Sanctuaire dans la parachat Nasso, est donné l’ordre qu’Aharon fasse monter les lumières. Nous trouvons également dans la parachat Emor qu’après les sacrifices des fêtes, on trouve ce qui concerne la lumière perpétuelle.

La parachah continue par la purification des léviïm pour préparer ceux qui accompagnent Aharon dans le service du Sanctuaire. Avant de parler du voyage du peuple la seconde année de la sortie d’Egypte, on rappelle le sacrifice ordonné par Hachem au début de la sortie d’Egypte, offrir le Pessa’h en son temps, le premier mois, ou le deuxième mois pour ceux qui se sont trouvés dans l’impossibilité.

Pour préparer le voyage, les bnei Israël reçoivent l’ordre d’obéir aux instructions de la nuée et des trompettes pour rassembler la communauté et préparer le départ du camp. Au début du départ des drapeaux et du Sanctuaire, des gens se plaignent et Moché trouve que c’est mal. Ensuite Hachem envoie une prophétie et des cailles, puis vient la lèpre de Myriam.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site