Paracha Emor : Résumé

Les points principaux de la paracha EMOR :

- Lois liées aux cohanim

- Personnes auxquelles la térouma est interdite

- Le hilloul Hachem (profanation du nom divin) et le kidouch Hachem (sanctification du nom divin)

- Les thèmes des fêtes et leurs sacrifices respectifs

- Le blasphémateur

De la sanctification du peuple dans la parachat Kedochim, l’Ecriture passe dans la parachat Emor à la sainteté du Temple, de ses serviteurs et des sacrifices, des fêtes sanctifiées en l’honneur de Hachem.

La parachah commence par l’éloignement des cohanim de l’impureté, l’exclusion des infirmes du service du Temple, ainsi que de l’empêchement des impurs et des noncohanim de sacrifier, et des temps fixés pour que le sacrifice reste valable. Il est question des fêtes de Hachem qui sont sanctifiées par un rassemblement saint et l’offrande des sacrifices appropriés.

L’accent est mis sur l’importance du Nom de Hachem dans le passage sur le châtiment de celui qui a maudit ce Nom, et des lois concernant celui qui porte atteinte au corps de l’homme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site