Paracha Kora'h : Résumé

Les points principaux :

- La révolte de Korah, de son assemblée et de 250 hommes

- Korah et ses partisans sont engloutis, et les 250 hommes sont consumés par le feu

- Les encensoirs de Korah et de ses partisans sont transformés en revêtement pour l’autel

- Les enfants d’Israël sont frappés d’une plaie pour s’être plaints de la mort des 250 hommes. Le kétoret, l’encens fait cesser la plaie

- Le bâton de Lévi fleurit en signe de l’élection de cette tribu et de la kéhouna (prêtrise) d’Aharon

- La mitsva de garder le michkan et le beth hamikdach pour les cohanim et les léviim

- Les dons réservés aux cohanim

- « Pidyon haben » : la mitsva de rachat du premier-né

Après avoir mis en doute le voyage du peuple dans le désert autour de son Sanctuaire avec les explorateurs dans la parachat Chela’h Lekha, il y a une nouvelle contestation avec Kora’h à propos de la prêtrise. Elle est réglée par le fait que les offenseurs sont avalés par la terre, leur offrande d’encens est rejetée et ceux qui l’ont offert sont brûlés. Après leur mort, il y a une protestation chez les bnei Israël et une épidémie qui est arrêtée par l’encens d’Aharon. Comme signe envers les révoltés, les bâtons des chefs de tribu parmi lesquels celui d’Aharon qui a fleuri sont exposés. A la suite de ces événements, les cohanim et les léviïm sont désignés pour garder les choses saintes afin que personne ne meure en essayant de s’en rapprocher. Les cohanim reçoivent les divers prélèvements qui leur reviennent et les léviïm le ma’asser, dont ils donnent une partie aux cohanim.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×