Paracha Nasso : Résumé

Les points principaux :

- Les Léviims des familles de Guerchon et de Mérari sont choisis pour le service

- Hachem ordonne que toutes les personnes impures quittent le camp

- Le vidouï : la mitsva de confesser verbalement ses fautes

- Exhortation à ne pas retenir ce qui est du aux cohanim et aux léviim

- La sota : femme suspectée d’adultère

- Le nazir

- Birkat cohanim : la bénédiction des prêtres

- Les offrandes des princes le jour de consécration de l’autel

La parachat Nasso passe de l’organisation du peuple et des léviïm qui a commencé dans la parachat BeMidbar à la position du Sanctuaire au milieu du peuple. La parachah commence par le rôle des descendants de Guershon et celui des descendants de Merari dans le transport du Sanctuaire et dans le décompte des léviïm. Elle continue par la préservation du lien de pureté envers le Sanctuaire en renvoyant du camp du Sanctuaire ceux qui sont impurs, et en faisant de lui le centre social pour Israël. C’est là qu’un homme qui a fauté envers autrui rend son bien au cohen, là qu’un homme et une femme se présentent quand l’homme est jaloux, là que se présente le nazir à la fin de son voeu pour se raser la tête et offrir son sacrifice. La bénédiction de Hachem à Israël sortira de la bouche des cohanim qui servent dans le Sanctuaire. Toutes les tribus ont participé à l’inauguration de l’autel et du Sanctuaire par l’offrande des chefs de tribus, un pour chacun des douze jours qui ont suivi l’onction.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×