Se raser et se couper les cheveux pendant le ‘Omèr

Pouvez ne doit-t-on pas se raser et se couper les cheveux pendant le 'Omer ? Ceci s applique t-il aussi aux ongles, aux poils de nez ou des oreilles ?

La Guémara rapporte que pendant la période allant de Péssa’h au trente quatrième jour du ‘Omèr, sont morts 24 mille élèves de Rabbi ‘Akiba. C’est pourquoi le peuple juif a pris le Minhag (l’habitude) de s’endeuiller pendant cette période et de s’éloigner de toute joie particulière.

Dans le cadre de ces restrictions, le Choul’hane ‘Aroukh stipule qu’il est interdit de se couper les cheveux jusqu’au 34ème jour au matin (soit le lendemain de Lag Ba’omèr). Tel est le Minhag des Séfaradim.

Les Achkénazim, suivent les enseignements du Rama, qui pense que l’épidémie qui a frappé les élèves de Rabbi ‘Akiba s’est totalement arrêtée à Lag Ba’omèr, et se permettent de se couper les cheveux à partir de ce jour la, soit le 33ème jour du ‘Omèr. Bien que le Choul’hane ‘Aroukh ne mentionne que l’interdiction de se couper les cheveux, le Minhag s’est aussi répandu de ne pas se raser pendant cette période.

Toutefois, certains décisionnaires permettent de se raser, le jour de Roch ‘Hodèch Y-ar, à ceux qui sont très gênés par le fait de laisser pousser la barbe pendant le ‘Omèr. Certains vont meme jusqu'à permettre, en cas de forte gene, de rase toutes les veilles de Chabbate.

A noter que certains, se basant sur la Kabala s’abstiennent de se couper les cheveux et se raser jusqu’au 49ème jour du ‘Omèr, soit jusqu'à la veille de Chavou’ote. Par contre, d’après la Halakha, il est permis de se couper les ongles, et tel est le Minhag.

Se couper des poils du nez ou des oreilles qui gênent ne posent pas de problème.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site